Livraison d’armes à nos alliés au Rwanda, les génocidaires.

Quelques informations et beaucoup d’interrogations. Le 16 avril 2014, Hubert Védrine déclare devant la commission de la Défense nationale : « Donc, il est resté des relations d’armement et ce n’est pas la peine de découvrir sur un ton outragé qu’il y a eu des livraisons qui se sont poursuivies. C’est la suite de l’engagement … Lire la suite Livraison d’armes à nos alliés au Rwanda, les génocidaires.

Rwanda, le génocide contre les Tutsi, le génocide que nous aurions dû empêcher

Depuis plusieurs années, je questionne le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda. Je ne devrais pas dire la France, mais plutôt une poignée de décideurs français, qui ont sans doute voulu soutenir un régime pour maintenir ce pays dans leur zone d’influence. C’est l’histoire d’un Déni, un déni de démocratie, … Lire la suite Rwanda, le génocide contre les Tutsi, le génocide que nous aurions dû empêcher

Stopper les soldats du FPR, les ennemis des génocidaires, mission principale de l’opération Turquoise

La mission principale de cette opération Turquoise, l’intervention militaire « humanitaire » de la France pendant le génocide des Tutsi au Rwanda, était en réalité de stopper les soldats du FPR, les ennemis des génocidaires. D’abord nous avons débarqué avec les meilleures unités de combat de l’armée française, appuyées par des avions de chasse, ce … Lire la suite Stopper les soldats du FPR, les ennemis des génocidaires, mission principale de l’opération Turquoise

A l’abri de Turquoise, le gouvernement génocidaire du Rwanda s’échappe pour poursuivre la « résistance »

Dans les derniers jours du massacre des Tutsi, le gouvernement génocidaire du Rwanda, chassé par les soldats du FPR, se replie dans la « zone humanitaire sûre » établie par la France dans le sud-ouest du pays, avant de se réinstaller au Zaïre pour continuer son « combat ». Les deux-tiers du gouvernement génocidaire se … Lire la suite A l’abri de Turquoise, le gouvernement génocidaire du Rwanda s’échappe pour poursuivre la « résistance »

Remettre au pouvoir le gouvernement génocidaire du Rwanda, intention cachée de l’opération Turquoise ?

En fait, la question ne se pose plus réellement en ces termes, car il est désormais établi que l’armée française avait bien proposé ce scénario à l’Elysée, sans doute à sa demande. Note du général Quesnot à l’Elysée du 18 juin 1994 Cela apparaît d’ailleurs dans l’ordre d’opération de Turquoise qui précise en tertio (page 2 … Lire la suite Remettre au pouvoir le gouvernement génocidaire du Rwanda, intention cachée de l’opération Turquoise ?

PUBLICATIONS

Rwanda, la fin du silence Rwanda, la fin du silence est le témoignage d’un officier sur l’opération Turquoise en 1994, l’intervention militaire française pendant le génocide des Tutsi au Rwanda. Rwanda, la fin du silence, témoignage d’un officier français, collection Mémoires de guerre, Les Belles Lettres, mars 2018 J’étais capitaine dans la Force d’action rapide, détachéau … Lire la suite PUBLICATIONS

De la culture du silence (ép 3) Sarajevo, la douleur du silence

 Une situation inextricable dans laquelle nous sommes pris au piège Après le Rwanda, j’ai eu la « chance » de participer en 1995 à une autre opération humanitaire qui aura marqué ma génération, le siège de Sarajevo. La mission de chef de TACP, responsable du guidage des frappes aériennes, pour le bataillon armé par le … Lire la suite De la culture du silence (ép 3) Sarajevo, la douleur du silence

De la culture du silence (ép 1) Raconter, c’est trahir ?

Une opération s’arrête dans le temps, mais pour ceux qui y ont participé, elle n’a pas de fin. Loin de s’effacer, les questions se multiplient tandis que la vie continue. Je ne connais aucun métier plus difficile que celui des armes, mais c’est aussi celui où j’ai appris à cacher la réalité en laissant raconter … Lire la suite De la culture du silence (ép 1) Raconter, c’est trahir ?

Pourquoi Vents sombres sur le lac Kivu ?

Oui pourquoi ce titre ? Le roman devait s'appeler "carnets d'opération de la Capitaine Victoire Guillaumin", ce qui est la forme de présentation du récit, un logbook ou journal de marche comme j'en tenais un d'ailleurs pour chacune de mes opérations. Avec un regret, celui de ne pas savoir dessiner, j'aurais aimé rapporter des croquis … Lire la suite Pourquoi Vents sombres sur le lac Kivu ?

Genèse du livre Vents sombres sur le lac Kivu

Genèse du livre Vents sombres sur le lac Kivu J'ai d'abord essayé d'écrire un polar ethnologique, genre que j'apprécie particulièrement, j'avais la matière pour l'ethno, nettement moins pour le polar, dont on n'imagine pas la difficulté de monter une intrigue qui se tienne sans plagier celles lues précédemment. Alors j'ai essayé un roman d'aventures, de "guerre", … Lire la suite Genèse du livre Vents sombres sur le lac Kivu