Épuiser ceux qui osent questionner sur le rôle de la France au Rwanda. La folle stratégie du ministère des Armées.

Florence Parly avec le ministère des Armées finance le harcèlement judiciaire de ceux qui osent écrire que le rôle de la France au Rwanda pose problème. Elle a peut-être pris conseil auprès de M.Darmanin sur la « défense » de la liberté d’expression ?

La commission d’histoire sur le Rwanda, l’accès aux archives classifiées et le ministère des Armées

Pour que les travaux d’éclairage sur la réalité du rôle de la France au Rwanda puissent être menés dans de meilleures conditions que celles abîmées par la commission Duclert, il apparaît nécessaire désormais d’élargir à tous les chercheurs l’accès à ces archives. Des archives classifiées alors que les interventions militaires au Rwanda auraient été essentiellement « humanitaires » d’après les dires mêmes de la porte-voix du ministère des Armées, Julie d’Andurain...