Avec le négationnisme, nous assassinons une deuxième fois le million de victimes du génocide des Tutsi

Le négationnisme aura rarement été aussi bien présenté que par les auteurs de L’État français et le génocide des Tutsis au Rwanda (éditions Agone, 2020), Raphaël Doridant et François Graner. Ils apportent un éclairage aussi documenté que pertinent sur le rôle destructeur du négationnisme que nous tolérons pourtant. De la formule inacceptable du « génocide rwandais » – … Lire la suite Avec le négationnisme, nous assassinons une deuxième fois le million de victimes du génocide des Tutsi

Rwanda : du fait d’une poignée de décideurs, la France peut être accusée de complicité de génocide

25 ans après les faits, nous – Français – ne connaissons toujours pas la réalité de l’implication de notre pays dans le génocide des Tutsi au Rwanda. Il serait temps de sortir du déni car c’est le dernier génocide du XX° siècle, celui que ma génération aurait dû empêcher. Mais ce n’est malheureusement pas ce que nous avons fait.

Rwanda, le génocide contre les Tutsi, le génocide que nous aurions dû empêcher

[Ce texte a été prononcé lors du débat organisé par Sc Po Paris face à l’amiral Lanxade le 20 mars 2019, avec comme titre :Le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda, l’histoire d’un déni ] Depuis plusieurs années, je questionne le rôle de la France dans le génocide des Tutsi … Lire la suite Rwanda, le génocide contre les Tutsi, le génocide que nous aurions dû empêcher

Soutien de l’Elysée aux génocidaires du Rwanda, Hubert Védrine n’est pas au courant « des détails »

Je crois que je n’aurais pas aimé rencontrer trop souvent Hubert Védrine tant j’apprécie mal les décideurs politiques qui sont incapables de reconnaître la réalité et, plus encore, leur responsabilité. Le rôle clef de l’Elysée dans le soutien au gouvernement rwandais qui commet le génocide Hubert Védrine était le secrétaire général de l’Elysée du président … Lire la suite Soutien de l’Elysée aux génocidaires du Rwanda, Hubert Védrine n’est pas au courant « des détails »

A l’abri de Turquoise, le gouvernement génocidaire du Rwanda s’échappe pour poursuivre la « résistance »

Dans les derniers jours du massacre des Tutsi, le gouvernement génocidaire du Rwanda, chassé par les soldats du FPR, se replie dans la « zone humanitaire sûre » établie par la France dans le sud-ouest du pays, avant de se réinstaller au Zaïre pour continuer son « combat ». Les deux-tiers du gouvernement génocidaire se … Lire la suite A l’abri de Turquoise, le gouvernement génocidaire du Rwanda s’échappe pour poursuivre la « résistance »

Remettre au pouvoir le gouvernement génocidaire du Rwanda, intention cachée de l’opération Turquoise ?

En fait, la question ne se pose plus réellement en ces termes, car il est désormais établi que l’armée française avait bien proposé ce scénario à l’Elysée, sans doute à sa demande. Note du général Quesnot à l’Elysée du 18 juin 1994 Cela apparaît d’ailleurs dans l’ordre d’opération de Turquoise qui précise en tertio (page 2 … Lire la suite Remettre au pouvoir le gouvernement génocidaire du Rwanda, intention cachée de l’opération Turquoise ?

Bisesero est emblématique de l’intervention française au Rwanda : ambivalence de la mission, déni de la réalité du génocide, aveuglement – ou pire – des décideurs.

Retour à Bisesero, ouest du Rwanda. Bisesero, de vastes collines boisées dans l’ouest du Rwanda, où des milliers de Tutsi ont cru trouver refuge pour échapper au génocide conduit depuis le 7 avril 1994 par un gouvernement frappé de folie meurtrière, mais que la France a continué à soutenir… jusqu’à la complicité ? C’est toute … Lire la suite Bisesero est emblématique de l’intervention française au Rwanda : ambivalence de la mission, déni de la réalité du génocide, aveuglement – ou pire – des décideurs.

Rwanda, pourquoi avoir assassiné le président Habyarimana ?

Oui, pourquoi avoir assassiné le président Habyarimana, l’homme lige du « Hutu Power » au Rwanda ? Parce qu’il ne l’était plus. Le président Habyarimana montrait qu’il acceptait la solution de paix trouvée sous l’égide de l’OUA et de l’ONU, et qui partageait le pouvoir entre Hutu et Tutsi exilés, dont le retour au Rwanda … Lire la suite Rwanda, pourquoi avoir assassiné le président Habyarimana ?