La commission d’histoire sur le Rwanda, l’accès aux archives classifiées et le ministère des Armées

Pour que les travaux d’éclairage sur la réalité du rôle de la France au Rwanda puissent être menés dans de meilleures conditions que celles abîmées par la commission Duclert, il apparaît nécessaire désormais d’élargir à tous les chercheurs l’accès à ces archives. Des archives classifiées alors que les interventions militaires au Rwanda auraient été essentiellement « humanitaires » d’après les dires mêmes de la porte-voix du ministère des Armées, Julie d’Andurain...

Au cœur des ténèbres, les 25° commémorations du génocide des Tutsi

D’avril à juillet 1994, un million de personnes ont été massacrées au Rwanda pour ce qu’elles étaient. Après les Arméniens, après la Shoah, un peuple était encore une fois menacé d’extermination. Enfants, adultes, vieillards, tous ont été massacrés en 100 jours dans les collines verdoyantes du Rwanda au cœur de l’Afrique des Grands Lacs. Le … Lire la suite Au cœur des ténèbres, les 25° commémorations du génocide des Tutsi

Rwanda : du fait d’une poignée de décideurs, la France peut être accusée de complicité de génocide

25 ans après les faits, nous – Français – ne connaissons toujours pas la réalité de l’implication de notre pays dans le génocide des Tutsi au Rwanda. Il serait temps de sortir du déni car c’est le dernier génocide du XX° siècle, celui que ma génération aurait dû empêcher. Mais ce n’est malheureusement pas ce que nous avons fait.

1990-1994, l’Elysée faisait entrer la France en guerre au Rwanda, contre le FPR qu’elle assimilait aux Tutsi

Juste avant mon départ pour l’opération Turquoise, le 22 juin 1994, des camarades du 68ème régiment d’artillerie d’Afrique me briefent sur le Rwanda où ils sont intervenus les années précédentes, dans le plus grand secret. Je découvre à travers leurs récits que la France est entrée en guerre dans un pays étranger sans que les … Lire la suite 1990-1994, l’Elysée faisait entrer la France en guerre au Rwanda, contre le FPR qu’elle assimilait aux Tutsi