27 mai 2021, le discours historique du président Macron au Rwanda met fin à 27 années de déni sur ce désastre français, et aux thèses putrides des négationnistes

27 années de déni ont été mises à terre le 27 mai 2021 Dans un discours historique prononcé au mémorial de Gisozi à Kigali, le président Emmanuel Macron a reconnu officiellement la responsabilité « accablante » de la France et demandé, avec subtilité, pardon au peuple rwandais. Soulagement et émotion devant ce geste politique qui rétablit la … Lire la suite 27 mai 2021, le discours historique du président Macron au Rwanda met fin à 27 années de déni sur ce désastre français, et aux thèses putrides des négationnistes

Que va faire le président Macron au Rwanda le 27 mai 2021, et pourquoi ?

Après la visite du président Paul Kagamé le 18 mai 2021 à Paris, c’est au tour du président Emmanuel Macron de se rendre au Rwanda. Il sera sans doute accompagné de l’ancien président Nicolas Sarkozy qui a expliqué dans un long article du Point tout le mal qu’il pense du rôle qu’a joué la France dans le dernier … Lire la suite Que va faire le président Macron au Rwanda le 27 mai 2021, et pourquoi ?

Dictionnaire amoureux des mensonges et omissions d’Hubert Védrine sur le soutien de l’Elysée aux génocidaires rwandais

Hubert Védrine est un des derniers responsables politiques français qui a un lien direct avec l’affaire du soutien apporté aux génocidaires rwandais. Depuis que l’Elysée a piloté cet épisode dramatique, son ancien secrétaire général ne perd jamais une occasion de propager une réalité alternative sur le sujet, au point qu’il aurait mérité de conseiller Donald … Lire la suite Dictionnaire amoureux des mensonges et omissions d’Hubert Védrine sur le soutien de l’Elysée aux génocidaires rwandais

Hubert Védrine, secrétaire général du soutien aux génocidaires et du déni sur le rôle de la France au Rwanda

Le rapport Duclert, publié en mars 2021, sur le rôle de la France au Rwanda conclut par un « désastre français » pour lequel la responsabilité de l’Elysée est « accablante ». Depuis, certains décideurs de l’époque, comme Alain Juppé, tentent de se remettre en question. D’autres ont passé la date de péremption et ne sont plus capables de la … Lire la suite Hubert Védrine, secrétaire général du soutien aux génocidaires et du déni sur le rôle de la France au Rwanda

L’affaire du soutien français aux génocidaires rwandais, une vidéo pour comprendre et ne pas oublier

Plutôt que de vous infliger la lecture fastidieuse de cette « affaire du soutien aux génocidaires rwandais », décidé par l’Elysée au nom de la France, je vous invite à regarder cette vidéo du Monde, remarquable de concision et de précision.Tandis que certains s’emploient à rendre la plus opaque et incompréhensible possible cette tragédie, dans laquelle nous … Lire la suite L’affaire du soutien français aux génocidaires rwandais, une vidéo pour comprendre et ne pas oublier

Hubert Védrine, l’homme qui esquive le rôle de la France au Rwanda

Hubert Védrine était secrétaire général de l’Elysée de 1991 à 1995, il était un des hommes clefs de la politique menée par la France au Rwanda. Les décisions étaient prises par le président François Mitterrand, mais son rôle était justement de les transcrire et de s’assurer qu’elles soient bien exécutées. Quand cela l’arrange, Hubert Védrine … Lire la suite Hubert Védrine, l’homme qui esquive le rôle de la France au Rwanda

Natacha Polony, la « journaliste » qui croyait renvoyer dos à dos victimes et bourreaux, dans le génocide contre les Tutsi

Natacha Polony est une journaliste qui se croyait tout permis. Elle a de l’aplomb et une forme d’assurance qui sied à son métier, mais elle n’a pas saisi les limites de la décence dans les raisonnements qu’elle aurait mieux fait de ne pas tenir.Elle intervient dans un débat sur France Inter, où le génocide contre … Lire la suite Natacha Polony, la « journaliste » qui croyait renvoyer dos à dos victimes et bourreaux, dans le génocide contre les Tutsi

La commission sur le Rwanda se prend les pieds dans l’affaire Julie d’Andurain

La commission présidée par Vincent Duclert vient de déclarer que Julie d’Andurain se serait retirée de la commission le 25 août, comme une fin de l’histoire. Mais c’est faux puisque début novembre Vincent Duclert défendait encore sa présence et que Julie d’Andurain essayait de monter les associations d’historiens à son secours. La question est désormais : est-ce que la commission Duclert commence déjà à travestir la réalité ou ne porte-t-elle aucune attention aux dates ?

Pourquoi Julie d’Andurain n’a plus sa place dans la commission d’histoire sur le Rwanda

Lettre aux historiens et chercheurs qui ont été sollicités pour apporter leur soutien à Julie d’Andurain Bonjour, J’ai mis en cause Julie d’Andurain, ou plutôt sa participation à la commission d’histoire sur le Rwanda, présidée par Vincent Duclert. Ce n’est pas une « attaque agressive ou haineuse », comme cela vous a été communiqué, mais l’expression … Lire la suite Pourquoi Julie d’Andurain n’a plus sa place dans la commission d’histoire sur le Rwanda

Lettre ouverte au président de la commission d’histoire sur le Rwanda

Cette commission d’historiens, décidée en 2019 par le président Emmanuel Macron, est présidée par Vincent Duclert. Elle a écarté d’emblée les historiens « engagés » sur le sujet, comme Stéphane Audoin-Rouzeau qui en est pourtant à l’initiative, ou Hélène Dumas, une des rares chercheuses françaises à avoir effectué des recherches sur le terrain au Rwanda (et en … Lire la suite Lettre ouverte au président de la commission d’histoire sur le Rwanda