Télétravail, pourquoi le 5/5 n’est pas du tout OK. Lettre ouverte à nos décideurs politiques.

OK vient probablement d’une abréviation militaire, celle de 0 Casualties, pour signifier zéro pertes dans les compte-rendus d’opération, qui s’est abrégé en 0K, puis OK.
Okay est passé depuis dans le langage courant pour dire « tout va bien ».
Mais ça ne va pas bien du tout que les entreprises soient à 5 jours de télétravail sur 5, en dehors des activités non télétravaillables.

1- Ce n’est pas OK parce que c’est profondément déséquilibré
Cette situation est aussi déséquilibrée que si, au sortir de la crise sanitaire (qui finira bien par arriver), on décidait qu’il n’y aurait plus de télétravail dans ces mêmes entreprises.
Le présentiel est fondateur de la réalité même d’un collectif, exactement comme une manifestation se tient rarement à distance ou une société ne se constitue pas autour d’un espace virtuel….
Or avec le distanciel, le collectif devient virtuel. Il peut fonctionner s’il existe déjà une base solide, une culture d’entreprise bien établie, mais il ne peut se substituer complètement à l’interaction physique d’un groupe qui forme une entreprise.

2- Ce n’est pas OK parce que ça dure depuis trop longtemps
Un mois est difficile en tout distanciel, mais au fond ce n’est guère plus long qu’une période de vacances (prolongées) et toutes les entreprises ont l’expérience de plusieurs semaines sans se rencontrer. Mais novembre + décembre +…. , cela devient des mois et c’est insupportable, au point que la normalité finit par s’effacer, pour s’installer dans une situation quasi-conflictuelle, une confusion physique et nocive entre vie personnelle et professionnelle.

3- Ce n’est pas OK parce que 5 jours/5 fissure nos collectifs
Les entreprises sont des organismes vivants, qui respirent, fonctionnent et évoluent si elles ne veulent pas disparaître. Le distanciel reste une relation virtuelle qui doit s’appuyer sur un objet concret. Certes aucune entreprise n’a encore tiré de fusée rouge pour appeler à l’aide, mais toutes souffrent de cette situation, et plus encore si elle perdure. Les questions de coordination, de synchronisation et pire encore, d’acculturation pour les nouveaux arrivants, sont incroyablement malmenées par l’absence de contact physique et de relations non programmées.

4- Ce n’est pas OK parce que les entreprises étouffent
Les modes de fonctionnement sont particulièrement handicapés par la quasi absence d’opportunités d’échanges informels. Dans la vie présentielle, vous n’avez pas prévu ce que vous allez dire ou écouter en rencontrant tel collaborateur ou client, dès lors que vous n’êtes pas dans des réunions dûment organisées et agencées. Et pourtant c’est plus de la moitié de notre activité et de nos échanges quotidiens, une richesse inouïe qui est en apnée aujourd’hui. Les entreprises étouffent du tout distanciel, parce qu’elles ont besoin aussi de présentiel.

5- Ce n’est pas OK parce que nous nous enfermons progressivement dans une angoisse de tout changement
Reprendre les transports, revenir déjeuner avec des collègues ou des clients, visiter des fournisseurs et des prestataires, tout ce qui rythme la vie d’une entreprise devient dans nos esprits ainsi tenus à distance, une source de risque de contamination, une angoisse qui grandit au fur et à mesure que la situation se prolonge. Si cela continue, l’entreprise va être assimilée dans cette trop longue « expérience » à une activité anxiogène.

Espérons que nos décideurs politiques, qui gèrent une crise difficile, vont redonner du souffle aux entreprises, en les autorisant à reprendre partiellement leurs activités en présentiel. Progressivement, pour que ces évolutions se fassent dans une relative sérénité, sans craindre de coups de barre tourmentés.
Qu’ils leurs laissent aussi le soin d’appliquer les protocoles sanitaires nécessaires, car les entreprises ont le sens des responsabilités et savent les assumer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.