Pourquoi M.Darmanin, ministre de l’Insécurité, doit nous quitter

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Paris, 30 octobre 2020. © Jacques Witt/Pool/Bestimage


Je voulais travailler sur mon prochain manuscrit, le récit de mes années à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, dont l’actualité récente a rappelé que nous ignorions à peu près tout de ce qu’il s’y passait en réalité.
Mais une autre actualité vient me rattraper et me tourmenter.
Un homme se fait tabasser par un équipage de police, avec des relents nauséabonds de racisme et de violence incontrôlée. Une scène que nous croyions réservée aux épisodes pathétiques de violence extrême et le plus souvent avec armes, que produisent les Etats-Unis avec une implacable régularité.

Et s’il n’y avait pas eu d’images ?

Si elle n’avait pas été filmée, la victime de ce tabassage en règle aurait été poursuivie pour rébellion et violences sur les forces de l’ordre, comme s’apprêtait à le faire la Justice à la demande des policiers.
Une démonstration sidérante que les tentatives de M.Darmanin pour faire adopter, dans une loi sur la « sécurité globale », une disposition visant à empêcher de filmer les interventions des « forces de l’ordre » est une démarche dangereuse et pernicieuse pour notre société.
Avec cette loi, il est probable que plusieurs témoins se seraient bien gardés de filmer ces policiers en train de violenter un citoyen, pour ne pas risquer de lourdes condamnations. Et pire encore, ces policiers auraient pu les en empêcher et les interpeller. C’est clairement le contraire qu’il aurait dû nous proposer, que toute intervention soit dûment filmée.

Confusion entre gestion de crise et transformation de la société

Il n’a échappé à personne que nous sommes actuellement dans une situation compliquée, où la crise sanitaire du Covid va laisser progressivement la place à une crise économique et sociale d’une rare ampleur.
Un contexte anxiogène de crise, que le gouvernement de Jean Castex essaie de gérer, avec ces contraintes liées aux innombrables incertitudes et aux pressions contradictoires exercées par tous les acteurs de notre société.
Dans une situation de gestion de crise, il est totalement déplacé d’initier des réformes en profondeur ou des évolutions structurantes pour notre société, alors que notre visibilité est réduite à quelques semaines.
C’est pourtant dans ce contexte que M.Darmanin a tenté de modifier la liberté d’expression – et donc d’information – en nous faisant prendre des vessies pour des lanternes.
Il peut publiquement condamner ces débordements, mais il porte une lourde responsabilité dans ces comportements, c’est une fusée rouge qu’il a allumée.

Un ministre de l’Insécurité

Soit M.Darmanin a essayé de nous tromper alors qu’il est le ministre en charge de protéger notre société, soit il est inconscient de ce qu’il tentait de faire en termes de floutage de nos libertés, et il n’a alors pas la carrure pour assumer de telles responsabilités.
Dans les deux cas, ses tentatives sont inacceptables et il n’a plus sa place dans le gouvernement de notre société, alors que nous avons besoin plus que jamais de confiance dans le travail difficile des forces de l’ordre.

Nous vivons une ère marquée par le risque et l’incertitude, et M.Darmanin s’est comporté comme un ministre de l’Insécurité.
Il doit nous quitter, et j’espère qu’il sera remplacé par une femme, expérimentée et raisonnable, qui saura redonner confiance dans le bon fonctionnement de notre société plutôt que d’y mettre le feu.

Un commentaire sur “Pourquoi M.Darmanin, ministre de l’Insécurité, doit nous quitter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.